Image
Formations

 

UNE FORMATION EUROPEENNE POUR LES 16/26 ANS

 

Tout près de la Basilique, dans la zone piétonne du centre ville de Saint Denis, l’établissement est installé dans les ateliers d’une ancienne imprimerie, autour d’une cour fleurie, privée. Les salles de cours, de montage, de projection, les bureaux ont été rénovés dans un esprit convivial.

L’enseignement y est professionnel, sous forme d’une « Résidence de réalisation filmique », dispensé après la classe de 3ème des collèges, en un cycle de deux ans. Il consiste en une formation générale, technique, esthétique et humaine, pour évoluer, apprendre et s’affirmer dans un lieu ressources où projet professionnel rime avec enrichissement personnel.

L’apprentissage est organisé dans une alternance spécifique au secteur cinématographique, qui combine à parts égales des périodes de formation dans l’établissement et des périodes de pratique en entreprise. Une équipe pédagogique expérimentée et disponible pratique une aide aux élèves (tutorat).

L’établissement (700m2) est équipé de six salles de montage numériques (Final cut pro 6) et de matériel de prise de vues (caméras Panasonic et Sony) très récent.

La collaboration du Pôle du Nord Est Parisien favorise les échanges avec tout le territoire audiovisuel de la Plaine Saint Denis, devenu le plus important centre de tournage et de post production en France.

Appuyée sur Créative caméra et Altermédia, la Résidence internationale de réalisation filmique, Créative class, est ouverte, elle, aux plus jeunes : de 16 à 26 ans, sans condition de diplôme. L’effectif est de 18 élèves par promotion.

Elle accueille les futurs cinéastes étrangers et favorise la diversité de la création cinématographique, la mobilité européenne et l’égalité des chances des jeunes talents.

Dès la première promotion, des soutiens publics, européens, et privés permettent de proposer un coût de scolarité réduit.

La sélection se fait sur lettre de motivation, projet de film, entretien avec jury.



Programme

La « Résidence », internationale, alterne des trimestres de réalisations filmiques en numérique et de stages sur des films de long métrage ou téléfilms - selon un principe de compagnonnage solidaire traditionnel dans la profession, qui forme aux réalités des conditions d’exercice des métiers, au sein d’équipes, dès la première année.

La réalisation d’un ou plusieurs films par chaque étudiant favorise une appréhension plus large de toute la chaîne de fabrication d’un film, de la place et de la complémentarité de chaque poste technique, du nécessaire respect d’expressions artistiques diverses.

La pratique de l’anglais y est permanente, et des interventions de professionnels se déroulent en langue anglaise.
Dès le premier trimestre, chaque élève réalise un documentaire de création, fort d’un apprentissage théorique et pratique des esthétiques et des techniques du cinéma numérique.

Cours didactiques d’analyse filmique et travaux pratiques de prises de vues et de son amènent à l’appréhension de la richesse et de la diversité des expressions cinématographiques. De grands professionnels français et étrangers encouragent la créativité des jeunes réalisateurs et techniciens et la singularité des films tournés par chacun.
Le deuxième trimestre consiste en un premier stage sur un film.

Au troisième trimestre, l’élève choisit un perfectionnement dans les branches de la réalisation ou l’image, réalise un deuxième film court, documentaire ou fiction, ou travaille à la prise de vues des films en tournage. Les enseignements généraux d’histoire et d’économie du cinéma, de techniques numériques et d’analyses filmiques continuent à alterner avec les exercices pratiques d’écriture de scénario, de mise en scène, de directions d’acteurs, d’image – cadrages et lumières, de son direct et de montage.

La deuxième année poursuit ce perfectionnement avec deux autres stages sur des films de long métrage ou téléfilm, en France ou en Europe, et la réalisation d’un troisième film court, ou son travail d’apprenti opérateur prise de vues ou de son sur un troisième film. Le troisième film – courte fiction, apprend l’écriture d’un scénario de fiction, la mise en scène et la direction d’acteurs. L’enseignement général esthétique et technique donne les ressources nécessaires aux meilleures conditions de développement et de réalisation des projets filmiques et professionnels.

A l’issue de la deuxième année, Créative caméra et Altermédia organisent l’insertion professionnelle des étudiants de Créative class dont les locaux sont mitoyens – pour une entrée réussie dans le monde du travail.

 


 

Article du Parisien - Seine-Saint-Denis - 16/07/08